Bluboo S8, le smartphone aux airs de samsung, mais peut on comparer ?

Après un peu plus d'un mois avec ce smartphone, il est grand temps de tout dire sur les impressions que j'ai eu avec. Alors autant l'annoncer de suite, il y a eu de grands moments de paniques et de grands moments de plaisirs. Je le dits donc clairement, façon coup de gueule : "Non messieurs les blogeurs, le bluboo S8 n'est pas un bijou du genre..Arretez de raconter n'importe quoi pour en avoir un gratos !".  Alors pour vous donner  un vrai avis sans langue de bois, on va tout développer point par point :

7839810405.jpg
L'arrière du bluboo s8 et ses reflets

COMMENCONS PAR L'ECRAN :

C'est un écran sharp qui équipe ce smartphone. Comme le veux le design stylé samsung, le format est en 18/9eme. Il est donc assez long et fin. Les quatre coins sont arrondis pour donner encore plus l'impression de copie.

La résolution est de 1440 x 720 pixels : Plutôt moyen mais suffisant pour donner le change. Les images sont assez nettes et fiables. Le rendu des couleurs est également pas mauvais. On est sur du moyen partout.

Au niveau des rebords, un vrai effort a été fait pour que l'on soit le plus prêt possible de l'extérieur. Malgré tout, une très fine bande noire de moins d'un millimètres est visible si on y prête bien attention. Cette bande est d'autant plus visible si vous avez choisi une coque claire. Pour totalement oublié ce détail, mieux vaut choisir une coque noir car de ce fait, la bande fera partie intégrante du décors et  deviendra donc invisible.

Alors non, à droite et a gauche, ce n'est pas incurvé comme chez samsung,c'est juste un écran 2,5D. Toutefois l'effet visuel reste assez sympa et donne une sensation bien finie.

On notera qu'une protection en verre souple est fourni. Merci bien :)

Bluboo-S8.png

L'ergonomie :

Le bluboo s8 tient bien en main. Comme il est relativement fin et haut, c'est donc très facilement qu'on le pilotera avec une seule main. Le bouton On Off est à droite, le volume est à gauche.  Pas de bouton menu/retour/activité, c'est sur l'écran android qu'il faudra appuyer. Une LED de notification est quand a elle bien présente en haut à gauche.

Ils ont décidés de ne pas intégrer de prise jack. Au départ c'est un peu surprenant mais en fait on se rend compte que de toute façon on ne passe pas son temps avec des oreillettes sur la tête. Pour palier à ce manque un adaptateur USB-C vers Jack est fourni. Pour l'avoir essayé avec une de mes playlist, c'est efficace et le son est bon.

Le capteur digital est situé à l'arrière (faute de place à l'avant). Du coup, ce n'est pas ultra pratique de l'utiliser. Le samsung connait d'ailleurs le même problème, qu'on ne s'y trompe pas. Si l'on veut quand même l'utiliser, alors on aura a disposition un vrai et très bon capteur d'empreinte qui réagira au quart de tour et quasiment à tous les coups. Du beau travail ici.

la coque est splendide. A l'arrière un effet de reflet magnifique vient sublimer la couleur. Ceux qui l'on eu en main on tous été surpris par la beauté de ce smartphone.

 

Android et puissance :

C'est un mediatek MT6750 qui équipe le bluboo. Une vitesse de 1,5 Ghz en octacore est donc présent ici, et en toute franchise c'est presque suffisant. Le smartphone est réactif, que ce soit en utilisation classique ou  en utilisation gamer.  Testé avec des jeux de courses, je n'ai pas franchement remarqué de lag ou de bugs. Tout se passe pour le mieux. Je vous ferais grâce des évaluations antutu qui ne veulent plus dire grand chose, ce sont les impressions à l'utilisation qui sont ici le plus important.

Au niveau d'android, alors la.. hummm... comment dire... Vous êtes fou chez bluboo ? Qu'est ce que c'est que cette version que vous nous avez collé la dedans ! ! ?? Je ne sais même plus par ou commencer pour ne pas tropn être méchant.. Ah si, c'est un android 7 qui est dedans, et ça c'est bien.

Par contre, on pointera le fait qu'il est totalement impossible de changer le launcher du smartphone sans l'avoir rooté, que bien trop d'applications suspectes sont présentes, ou que l'application des contacts est à peu prêt équivalente à une version de 1990 comme par exemple l'impossibilité de définir des contacts comme spammer et donc de les envoyer sur la boite vocale par défaut (pourtant cette fonction est native sous android 7). Dans le même style, il manque des fonctions de paramétrage, le réglage de l'écran par défaut est inexistant, et on ne peut en aucun cas cacher la barre de navigation non plus (même si par commande adb on y arrive quand même) (Update : Une mise à jour a corrigé le problèmede la barre fixe). Quand à la gestion de la double sim, on crois tout bonnement réver car on se retrouvepour les appels avec deux pauvres touches "sim1" et "sim2" sans autre précision. Autant dire donc que la couche android présente est un peu du grand n'importe quoi.

Du coup HOP ! On root le smartphone....

Heu.. oui.. mais la encore, quelle galère pour le rooter. Il faut jongler avec ADB, puis en même temps spflash et encore... Enfin en tous cas il m'aura fallu plus de 3 heures pour trouver la solution.  Heureusement car c'est seulement une fois rooté que le bluboo S8 dévoile tout son potentiel. En effet grâce à cela, on arrive enfin a supprimer les applis de base, les spy, et on arrive enfin à changer ce launcher médiocre.

Pour ma part, j'ai carrément préféré flasher la ROM au final et mettre celle du portage de Leegoo S8 adaptée au bluboo. C'est la seule rom alternative pour le bluboo s8 avec l'avantage d'être très bien réalisée et stable (et les contacts sont a nouveau nickels). Avec cette ROM on s'amuse alors vraiment. Si vous possedez déja un bluboo S8, faites le, c'est incomparable. 

bluboo-s8-2.jpg
Il faut l'avouer, la ressemblance avec le samsung est bluffante.

LA PHOTO :

Ben oui forcément, c'est la rubrique que vous attendiez.

Au niveau photo, c'est bien mais pas exceptionnel. On reste sur sa faim.

En plein jour le capteur de 13 MPX s'en sort pas trop mal, avec un piqué plutot bien et un rendu des couleurs également correct. En photo le soir, comme d'habitude il vaut mieux ne pas être trop exigeant. Les points apparaissent très vite et un voile gris s'installe. En selfie, de manière identique on est sur du moyen. Juste de quoi ne pas être trop décu.

Au niveau des fonctions, j'attends toujours d'un smartphone qu'il me prouve l'utilité du deuxième capteur avec le flou artistique live. Ici, on trouve un mode blur complètement inutile qui est en fait un pauvre cercle net entouré de tout le reste flou. Du coup l'effet bokeh est 100% absent, et c'est bien malheureux. Disons le carrément, ce qui dans les pubs est annoncé comme un bokeh est une horreur artistique qui ne ressemble a rien d'exploitable. Du coup, un deuxième capteur était il vraiment utile, a part pour le coté commercial ?

On résumera la photo en une phrase plutôt juste : On fait des photos sympa si on cherche de la photographie classique, et on oubli le coté artistique.

Du moyen, en somme.

 

En global :

Le Bluboo S8 est un smartphone possedant un très bon rapport qualité prix. Pour moins de 150€ (achat chine, sinon 195€ sur amazon) vous avez un joli appareil à l'aspect du samsung s8 (même taille d'ailleurs) et de loin on pourra s'y tromper. Il est réactif et plutot rapide en fonctionnement classique. On espère que bluboo améliorera vite son sytème photo au niveau Bokeh et retravaillera entièrement sa ROM android qui est, il faut le dire, une vrai cata. 


Son apparence est superbe, ses reflets rendant la coque vraiment unique. On a du coup en main un smartphone qui en jete vraiment. Il faut juste maintenant que bluboo retravaille les quelques points génants pour qu'il soit dans les best off de cette fin d'année.

jean francois Guilard

Author: jean francois Guilard

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Commentaires (0)

Soyez le premier à réagir sur cet article

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Aucune annexe



À voir également

1540-1.jpg

ARCHOS Diamond Omega : Pas de test possible pour ce smartphone

Je vous l'avais promis, mais nous ne pourons pas vous le proposer finalement, archos ne nous ayant tout simplement pas répondu. .Direction le ONEPLUS 5T

Lire la suite

oneplus-5t-prix-oneplus-5.jpg

ONEPLUS 5T, Aussi puissant qu'un ordi pour ce smartphone haut de gamme à 500 €

☆☆☆☆☆ |  Je l'ai reçu il y a 5 jours, c'est fait ! Voici donc le test d'un des smartphones les plus attendus et les mieux conçus de ce début d'année 2018. Accrochez vous, c'est du lourd, alors suivez nous !

Lire la suite